LE C.D. Karaté 65 A LA RENCONTRE DES DEPUTES ET SENATEURS POUR LA PRESENCE DU KARATE AU JO 2024 A PARIS

22 juillet 2019

LE C.D. Karaté 65 A LA RENCONTRE DES DEPUTES ET SENATEURS POUR LA PRESENCE DU KARATE AU JO 2024 A PARIS

Patrick BOUDOU, en qualité de président du comité départemental de Karaté des Hautes-Pyrénées, a été mandaté par la Fédération Française de Karaté, comme tous les Présidents départementaux, pour intervenir auprès des députés et sénateurs Bigourdans. Cela afin de solliciter leur soutien concernant le retrait prévu du Karaté aux J.O. 2024 en France et éventuellement interpeller :

– Madame la Ministre des sports, Madame Roxana MARACINEANU,

– le COJO Paris 2024 avec son Président, Monsieur Tony ESTANGUET, ainsi que son Vice-Président Bernard LAPASSET,

Le calendrier prévisionnel prévoyait d’attendre le mois de décembre 2020 avant de donner la liste des sports additionnels. Sans raison apparente, la décision de remplacer le Karaté par le Breakdance a eu lieu le 21 février 2019 sans aucune justification par Monsieur Tony ESTANGUET.

J’ai obtenu des rendez-vous échelonnés entre mi-juin et mi-juillet avec :

– Mme la députée Jeanine DUBIE, jeudi 13 juin,

– Mme la sénatrice Maryse CARRERE, vendredi 14 juin,

– Mme la sénatrice Viviane ARTIGALAS, lundi 1erjuillet,

– Mr le député Jean-Bernard SEMPASTOUS, vendredi 19 juillet.

J’ai exposé nos arguments :

–  Le Karaté mondial répond aux règles de l’Olympisme.

– Le classement de la France sur les podiums internationaux depuis des décennies et plus particulièrement lors des compétitions en France pourrait nous laisser espérer des médailles.

Ils ont tous accepté de soutenir la candidature du karaté comme sport additionnel et ont fait un courrier en ce sens

IMG_3984

.J.B. Sempastous avec la ceinture aux couleurs de l’olympisme et P. Boudou