Commission des grades

  • Elu
    Jean-Louis
    Espinasson
    Responsable
  • Elu
    Florent
    Tremolet
    Secrétaire

Présentation de la commission

La Commission des grades dirigée par Jean-Louis Espinasson a pour responsabilité de faire passer les grades jusqu’au 2ème dan. Afin de préparer aux mieux les candidats elle organise des stages de formation tout au long de l’année ; stage faisant intervenir des experts des différents arts martiaux composants la fédération.

Le mot du responsable

La saison 2018/2019 a commencé et la commission des grades du département de l’Isère, dont je suis responsable, vous souhaite une bonne reprise et pour ceux prétendants à un futur grade, une bonne préparation.

Notre département et plus précisément les résultats  aux examens de  grades sont en bonne santé avec un pourcentage avoisinant les 80% de réussite tous grades confondus.

Ceci  à n’en point douter,  grâce à l’implication de tous les enseignants, mais aussi à celle de nos administrateurs du comité directeur départemental,  qui de par leur choix et actions, offrent une palette intéressante de stages et manifestations  aux licenciés isérois.

A noter que notre département est en croissance de nombre de licenciés cette saison, ce qui renforce mon ressenti.

Pour pérenniser notre qualité de pratique ainsi que celle des passages de grades, je lance un appel à candidature de juges de grades à tous ceux qui veulent que cette dynamique départementale soit préservée. Tous pratiquants 2em DAN des différents styles et disciplines sont concernés par mon appel. Je tiens à préciser que plus une commission des grades dispose de juges en bon nombre et de styles différents et plus il lui est facile d’organiser les sessions d’examens aux grades.

Pour organiser un passage de grades il faut, suivant le style pratiquer par le candidat et dans le meilleur des cas,  former  1 table de 3 juges de même style que le candidat. Mais dans la plupart des styles comme par exemple le  karaté il faut 2 tables de 3 juges.  Le règlement impose un nombre de 30 candidats maxi par passage. (ex : 30 candidats le matin et 30 l’après midi) Voici l’importance d’avoir un nombre important de juges, sachant qu’il faut pouvoir remplacer un juge dont le candidat  se présentant à la table est un de ses élèves.

Les passages de grades se déroulent souvent avec la participation moyenne  de  15 + 2 à 3 juges suppléants.  A cela,  il faut  intégrer le problème des styles cités plus haut et surtout le fait déontologique qu’un enseignant ne juge pas son élève. Hors la plupart des juges actuels sont enseignants d’ou les difficultés à proposer des tables de juges cohérentes avec ces données incontournables.

Si les candidats aux grades ne peuvent pas être jugés dans leur département par faute de juges disponibles, leurs candidatures sont redirigées dans l’instance supérieure actuelle  ZID ou Ligue, avec toutes les contraintes de distances que cela implique.

L’Isère compte plus de 4930 licenciés. Nous devons nous donner la possibilité de répondre à la réglementation qui oblige les candidats à passer leurs grades dans leur département et plus humainement à l’attente des candidats isérois désireux de passer leurs grades au sein de leur propre département.

 

En un mot, le dimanche matin 21 Octobre prochain, au gymnase de Montbonnot, se déroulera la réunion d’information des juges de grades.

Cette réunion à pour but de valider pour la saison en cours, par leur présence, les juges de grades départementaux  gradés au minimum 2em DAN, qu’ils soient anciens juges ou nouveaux prétendants, en informant ceux-ci sur  la réglementation  fédérale en matière de passage de grades.

Tous celles et ceux titulaires d’un 2em DAN, volontaires  pour intégrer la commission des juges de grades de l’Isère seront cette saison les bien venus.

 

Merci de votre lecture.

Sportivement.

ESPINASSON Jean-Louis

6em DAN, Responsables des grades de l’Isère

DOCUMENTS