Commission des grades

  • Elu
    Jean-Louis
    Espinasson
    Responsable
  • Elu
    Florent
    Tremolet
    Secrétaire

Présentation de la commission

La Commission des grades dirigée par Jean-Louis Espinasson a pour responsabilité de faire passer les grades jusqu’au 2ème dan. Afin de préparer aux mieux les candidats elle organise des stages de formation tout au long de l’année ; stage faisant intervenir des experts des différents arts martiaux composants la fédération.

Le mot du responsable

J’aimerais sensibiliser les juges départementaux ainsi que les enseignants des clubs isérois à l’importance et à la nécessité du grade dans l’évolution et la préservation de nos arts martiaux.
Les stages de préparation de grades animés par les experts fédéraux et les stages d’évolution mis en place dans notre département rencontrent un vif succès auprès des élèves pratiquants et futurs candidats. Malheureusement il n’en est pas de même avec une majorité d’enseignants ou même de juges, qui boudent ces stages qui leurs sont pourtant également destinés.

La présence des enseignants lors de ces manifestations fait souvent défaut alors que nous nous apercevons qu’un grand nombre de candidats aux grades découvre lors de ces formations des comportements techniques de base qui auraient dû être assimilés au long de leur apprentissage au sein de leur club. L’incompréhension et l’étonnement de certains à découvrir nos fondamentaux, bases de notre pratique surprend.

En tant que responsable des grades de notre département, je suis en charge d’organiser les examens de grades et de veiller à leur bon déroulement tout en garantissant le niveau de délivrance de nos  ceintures noires. Je me suis donc demandé pourquoi nous notons tant de lacune dans l’apprentissage technique de nos licenciés.

Mes années de pratique martiale m’amènent à penser que les élèves trouvent un discours réconfortant au sein de leur club alors que la réalité extérieure est bien différente. Il est de la responsabilité des enseignants de pousser leurs élèves à s’ouvrir au monde en allant dans des stages de leur style mais également d’autres styles afin de compléter et d’améliorer leur pratique.

C’est à la première pièce indispensable du mécanisme d’apprentissage de la pratique, à l’enseignant donc d’un club adhérant à une fédération, de venir participer aux stages. C’est à lui que revient cette tache et responsabilité de passation du savoir et de retransmission des directives et orientations prises par les autorités fédérales.

Pour ce faire, il n’y a pas d’autres moyens que de participer, partager tous ensemble et aussi peut être se corriger au contact des autres pour réapprendre à son tour.

Le but de ces quelques lignes n’est pas de heurter qui que ce soit, simplement essayer, par mes propres mots, de sensibiliser un plus grand nombre.

Merci de votre lecture et compréhension, et bonne reprise à tous.

 

ESPINASSON Jean-Louis.

Responsables Départemental des Grades de l’Isère.

DOCUMENTS