Arts Martiaux Vietnamiens

©Georges MECHAIN
©Georges MECHAIN
©Georges MECHAIN
©Georges MECHAIN

Les arts martiaux vietnamiens regroupent les arts martiaux créés ou pratiqués au Vietnam, et sont constitués d’une multitude de techniques de combat, de pratiques et de styles, développés au Viêt Nam au fil des siècles.
L’histoire des arts martiaux vietnamiens, est intimement liée à l’histoire de ce pays constamment en butte aux invasions, voit se croiser de multiples influences : chinoises, principalement, mais aussi indonésiennes, tibétaines… Les arts martiaux vietnamiens ont ainsi progressé par échanges et absorptions, enrichissant son fond traditionnel sans pour autant perdre son authenticité, ancrée dans une mentalité spécifique, une culture riche, et une histoire bien particulière. Du fait des occupations successives.

Vovinam Viet Vo Dao:
Maître Nguyễn Lộc alors âgé de 26 ans, décida de partir voyager à travers le pays pour aller à la rencontre de tous les maîtres d’arts martiaux mais aussi de lutte et de boxe afin de s’en inspirer pour créer son propre art martial qui serait une sorte de synthèse de toutes les techniques de combats enseignées au Vietnam depuis l’aube des temps. Il est surtout connu pour ses ciseaux acrobatiques très spectaculaires.
LA PHILOSOPHIE DU VOVINAM VVD :
Son but : la formation de l’homme vrai
Sa devise : Etre fort pour être utile
Son symbole : le bambou, qui plie mais ne rompt pas, souple et résistant.

Kung Fu Binh Dinh:
Le courant Binh Dinh est très lié à l’histoire du Viêt Nam et aux événements qui se déroulèrent dans la région. Suite de la révolte de Tây Son, il devint le style militaire officiel que tout soldat se devait de pratiquer pour défendre le royaume.
Qwan Ki Do:
Le Qwan Ki Do est une synthèse de styles d’arts martiaux sino-vietnamiens. Il représente l’aboutissement de plus de 25 ans d’études et de recherches effectuées par un expert des arts martiaux vietnamiens.