Christian Hurth, nouveau Responsable Régional de la Formation9 décembre 2020
Christian Hurth
Ancien militaire et formateur dans différents corps, Christian Hurth, 59 ans (3eme dan , DEJEPS) nommé par le DTN, est le nouveau Responsable Régional de la Formation. Professeur de Krav Maga à l’ASPC karaté (49), il possède un bagage de 40 ans de pratique des sports de combat et de la self défense professionnelle (Aikido, Lutte contact,Tai jitsu, Krav Maga.) « Ma volonté est de partager les connaissances entre tous les acteurs du karaté et D.A dans la recherche de l’excellence. L’objectif à atteindre sera d’être toujours le plus efficient dans l’enseignement dispensé. Une idée articulée autour de deux axes majeurs : la FORMATION INITIALE et la FORMATION CONTINUE. Dans un premier temps nous allons travailler sur la préparation à l’examen du DIF, créer une équipe compétente aux profits des stagiaires. Nous allons permettre à tous les enseignants des arts martiaux un accès au savoir faire et au savoir être. Nous devons également aider tous les professeurs à se perfectionner ou tout simplement entretenir leurs connaissances dans les différents domaines liés à la pratique des arts martiaux. Identifier les désidératas des professeurs dans des domaines où l’information leur fait défaut et mettre en place une base de données pour que chacun puisse s’y trouver. Pour mener à bien ces missions je vais apporter mon expérience et mon dynamisme mais rien ne pourra se faire sans vous. Nous sommes animés par la même passion. Partageons-la. »
Hamid Ben Lahoucine nommé Responsable Régional de l’Arbitrage7 décembre 2020
hamid
Juge national kumité et kata, 5ème dan et titulaire du DEJEPS, Hamid Ben Lahoucine est le nouveau Responsable Régional de l’Arbitrage.  » En tant que Responsable Régional de l’Arbitrage: – Ma mission est de veiller au développement de l’arbitrage à travers le recrutement des jeunes arbitres, les faire accompagner ainsi que de valoriser le corps arbitral féminin. – Uniformiser la formation de l’ensemble de notre corps arbitral. Et permettre à nos arbitres une progression dans leur jugement. Je souhaite une réelle harmonisation de la formation sur les 5 départements en lien avec les responsables départementaux . Pour ce faire, je veux apporter un support technique, managérial et pédagogique. « L’impartialité, la formation (le recrutement des jeunes arbitres) et l’harmonisation de cette dernière  seront mon cheval de bataille. »
Stage kumite sur ZOOM avec Junior Lefevre4 décembre 2020
La Ligue de karaté Pays de la Loire en partenariat avec le Club Esprit Martial vous invite à participer le samedi 12 décembre : au stage de Junior Lefevre. Champion du monde et entraineur international reconnu dans le monde entier, Junior Lefevre va vous apporter tout son savoir et sa technique lors de ce stage événement. Les identifiants et codes d’accès au stage vous seront transmis par votre club. La Ligue de karaté Pays de la Loire compte sur ses adhérents pour la représenter en nombre.
Formation jury d’examen de grades3 décembre 2020
Affiche formation jury des grades dec20
Le 20 décembre 2020, rendez-vous avec Ivan Couvin (Resp.Regional des Grades) pour une formation de jury d’examen aux grades.
Ivan Couvin nommé Responsable Régionale des Grades1 décembre 2020
Ivan Couvin
Ivan COUVIN, 7è DAN, BEES1, récemment nommé par le Président de la  CSDGE,  Responsable Régional  des Grades, propose quelques objectifs à développer lors de sa mission : > Les grades revêtent une importance certaine dans la vie d’un karatéka. > Bien s’y préparer, à travers divers stages que nous pourrons proposer, permettra au plus grand nombre d’arriver confiant et sans doute  de valider son grade avec mérite, redonnant ainsi toute sa valeur à ces passages de ceintures. > Divers UV pourront être abordées dans ces stages préparatoires. Nous y travaillerons avec le jury, avec qui je souhaite être en cohérence. > De leur côté, les candidats doivent avoir conscience qu’un grade représente de l’engagement, du travail , de la sueur et s’obtient grâce au sérieux de leur pratique. > Ces objectifs atteints,  ne rendront que plus réels la valeur des grades.