Vovinam Viet Vo Dao

lien vers le site fédéral, rubrique Vovinam Viet Vo Dao

 

Naissance du Vovinam Viêt Vo Dao

Né en 1912, le maître Nguyễn Lộc a voyagé très jeune à travers tout le pays pour aller à la rencontre des maîtres d’arts martiaux mais aussi de lutte et de boxe, afin de s’en inspirer pour créer une synthèse de toutes les techniques de combats enseignées au Vietnam à cette époque.

À l’âge de 26 ans, il commence à enseigner le résultat de cette synthèse à ses premiers élèves. En 1945, il présente officiellement le résultat de ses longues années de travail consacrées à codifier et organiser un nouvel art martial. La première école ouvre en 1954. Il, décède en 1960, à l’âge de 48 ans.

 

Les bases

– Sa devise : Etre fort pour être utile

– La signification du salut : Une main d’acier sur un cœur de bonté

– Les 10 principes :

Il existe 10 principes qui régissent le comportement du pratiquant. Il n’en existe pas de traduction officielle, raison pour laquelle on les retrouve formulés de diverses façons. Si d’un club à l’autre les phrases sont légèrement différentes, le sens général est cependant toujours à peu près semblable :

  •  Atteindre le plus haut niveau du Vovinam pour servir les autres ;
  •  Persévérer pour développer le Vovinam et participer à former de nouveaux vo sinh ;
  •  Etre toujours unis, respecter ses aînés, aimer ses condisciples ;
  •  Respecter la discipline et placer l’honneur au-dessus de tout ;
  •  Respecter les autres arts martiaux, n’utiliser le Vovinam que pour la défense légitime ;
  •  S’instruire avec assiduité, forger son esprit, cultiver la vertu ;
  •  Vivre avec simplicité, sincérité et noblesse d’esprit ;
  •  Développer une volonté d’acier, vaincre les difficultés et la violence ;
  •  Rester lucide dans la perception, persévérant dans la lutte, habile dans l’action ;
  •  Avoir confiance en soi, vaincre ses faiblesses, être modeste et généreux, toujours se remettre en question pour progresser.