Karaté

Wado-ryu

  • Le Wado-Ryu a été fondé par Hironori Ôtsuka (1892-1982). Son art est né d’une fusion entre le karaté et le jûjutsu. Les principes du Wado-ryu sont représentés par la colombe, symbole de la paix, et du poing, symbole de la force. « Ryu » signifiant l’école ou encore le style, « Wa » signifiant la Paix et « Do » la Voie, on pourrait donc traduire le style Wado-Ryu comme étant celui de l’école de la voie de la paix.

Kempo

  • Le kenpō est un mot japonais qui signifie « méthode du poing », parfois traduit à tort par « loi du poing »Le Kempo utilise toutes les combinaisons de pieds-poings-genoux-coudes-clés-projections-travail au sol, sans aucune restriction. L’art de la progression de la méthode étant d’utiliser la technique la mieux appropriée à la situation. La formation psychologique du pratiquant est indispensable, elle est basée sur le respect de son partenaire, faute de quoi aucune progression n’est possible.

Yoseikan Budo

  • Le Yoseikan Budo est un art martial développé à la fin des années 60 et fondé officiellement en 1975 par Maître Hiroo Mochizuki. Né en 1936 à Shizuoka (Japon), fils de Maître Minoru Mochizuki à qui il doit l’essentiel de ses connaissances. Le répertoire du Yoseikan Budo englobe des techniques de percussions (pieds, genoux, mains, coudes, tête…), de clefs (torsions et extensions articulaires), de projections, d’immobilisations, d’étranglements et d’armes (traditionnelles ou recouvertes de mousse). Le système de correspondance entre les différentes techniques est démontré et exploité principalement par l’intermédiaire du kata Yoseikan Happo base fondamentale de la méthode.