Championnats de France Unss/Karaté à Sens26 mars 2019
AFFICHE CF 3
Les championnats de France Unss Karaté débutent le mardi 26 mars avec l’accueil des délégations, la formation des jeunes officiels et la mise en place de la compétition. Seize ans après la première rencontre inter-établissements à Sens, et quatorze ans après les premiers championnats de France Unss/karaté en mai 2005, les championnats de France Unss/Karaté reviennent à Sens pour cette édition 2019. Dix académies seront présentes : Créteil, Dijon, Grenoble, Lille, Nancy-Metz, Nantes, Nice, Orléans-Tours, Paris et  Strasbourg.  Aix-Marseille et Besançon se sont désistées au dernier moment. Neuf collèges et six Lycées seront présents pour la conquête du titre de Champion de France. La journée du mercredi est réservée aux éliminatoires. Les finales se dérouleront jeudi matin. Le département sera représenté par le collège Montpezat de Sens et le lycée Saint-Joseph d’Auxerre.  
Stage Départemental22 mars 2019
Du beau monde ce soir pour accueillir notre ami et expert Christian CLAUSE, 8ème Dan au Dojo Départemental pour un stage de grande qualité.    
Stage Christian Clause18 mars 2019
Que pensent les sportifs icaunais des disciplines additionnelles proposées aux JO 2024 ?6 mars 2019
PH
Patrice Hennequin, président CDOS Yonne. Patrice Hennequin (président du Comité départemental olympique et sportif de l’Yonne) : « J’ai été surpris. Surtout de voir que le karaté n’a pas été retenu. Il y a eu des réactions très virulentes de la part des acteurs de la discipline. C’est une vraie incompréhension, la décision a été très hâtive. D’habitude, l’annonce se fait après les JO. Là on ne comprend pas trop le pourquoi du comment. Sans mettre en opposition les disciplines, il y a un sentiment d’abandon du karaté, surtout vis-à-vis des jeunes qu’on enverra aux JO de Tokyo en 2020. Le karaté, c’est quand même le 14e ou 15e sport le plus pratiqué en France, avec 250.000 licenciés. Après, on ne va pas se mentir, c’est du lobbying. J’ai peur que les JO tournent trop vers des promoteurs. Je ne suis pas sûr que de Coubertin s’y retrouverait… »  
La Fédération mondiale de karaté sera reçue mercredi par Paris 2024 pour tenter d’être un sport additionnel6 mars 2019
D06Mq5CWkAEJbG7.jpg large
Les dirigeants de la Fédération mondiale de karaté (WKF) espèrent convaincre le comité d’organisation des Jeux Olympiques de revenir sur leur décision de ne pas retenir leur sport pour l’édition 2024. Un rendez-vous est programmé mercredi avec le COJO. Le karaté n’entend pas baisser les bras. Retenu comme sport additionnel pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020, il ne figure pas sur la liste communiquée par le comité d’organisation des Jeux Olympiques (COJO) pour Paris 2024. Une décision sur laquelle la Fédération mondiale (WKF) espère faire revenir l’équipe de Tony Estanguet. La Fédération française de karaté (FFK) a indiqué mardi sur les réseaux sociaux que le président et le secrétaire général de la WKF, Antonio Espinos et Toshi Nagura, accompagnés du président de la FFK Francis Didier seront reçus mercredi par les membres du COJO. « Cette rencontre, écrit la FFK, aura pour objectif de convaincre le COJO de compléter le programme des sports additionnels pour les Jeux Olympiques de 2024 avec le karaté. » Dans cette optique, la FFK invite ses athlètes à diffuser sur les réseaux sociaux un logo Karaté 2024. La commission exécutive du CIO se penchera sur la question des sports additionnels 2024 lors de sa réunion des 26-28 mars à Lausanne. La décision définitive concernant le programme des Jeux de Paris ne sera arrêtée que fin 2020.