Acteurs du sport : les violences sexuelles ne doivent plus être un tabou4 mars 2020
conventionviolencessexsport_plaket1
De quoi parle-t-on ? La violence peut résulter ou prendre la forme d’une manipulation, d’une séduction, d’une emprise ou d’un abus d’autorité. L’utilisation de la force et de la menace n’expliquent pas à elles seules la caractérisation d’une violence sexuelle. Les violences sexuelles regroupent : les agressions sexuelles : des comportements basés sur l’utilisation de la force, menace, contrainte ou surprise de la part de l’agresseur qui peuvent prendre la forme de viols et/ou attouchements (un baiser, une caresse et autres). les atteintes sexuelles : des actes de pénétration sexuelle qui ne supposent pas l’emploi de la violence, de la contrainte ou de la menace (suite par exemple à des gestes de tendresse insistants ou des contacts physiques insistants) et qui sont commis par un majeur sur un mineur de moins de 15 ans. Le harcèlement sexuel : une violence sans impact sur l’intégrité physique de la victime mais qui peut prendre la forme : de chantage dans le but d’obtenir des faveurs sexuelles ; d’invectives et humiliations répétées à caractère sexuel ; d’attitudes d’exhibitionnisme ou de voyeurisme. Le bizutage : il se caractérise le plus souvent par l’obligation d’accomplir des actes humiliants et dégradants notamment en début d’année scolaire ou de saison sportive. + d’informations : conventionviolencessexsport_plaket
Fermeture du secrétariat28 février 2020
Pour information le secrétariat de la Ligue sera fermé du 09 au 13 Mars 2020.
OPEN COMBAT ALCINO ALVES PIRES28 février 2020
Invitation _ OPEN ALCINO
Mesdames les Présidentes de Clubs, Messieurs les Présidents de Clubs, Grand-Quevilly, le 24 février 2020 Objet : Open Alcino Mesdames les Présidentes, Messieurs les Présidents, J’ai le plaisir de vous annoncer que pour l’Open Alcino du 29 mars 2020 à la Salle Omnisport d’Evreux, les inscriptions en ligne pour les compétiteurs de même que les entrées seront gratuites. Je vous prie d’agréer, Mesdames les Présidentes, Messieurs les Présidents, l’expression de mes salutations amicales. Le Président de la Ligue Régionale de Normandie François FENELON
Groupe de parlementaires qui ont cosigné une tribune publiée « samedi 18 février 2020 dans le journal l’Equipe »28 février 2020
200224110014_0001
TRIBUNE publiée le 18 février 2020 dans L’Equipe « La France figure parmi les pays les plus médaillés dans cet art martial qu’est le karaté avec 14 titres aux quatre derniers championnats du monde, 7 titres aux championnats du monde de Paris en 2012 et 6 titres aux championnats d’Europe à Montpellier en 2016. Une nouvelle fois, l’équipe de France de Karaté cadets-juniors et espoirs est revenue du Championnat du monde de Karaté au Chili avec la 3ème place au rang des nations en octobre dernier. Alors que le Karaté entame son histoire olympique en 2020 en étant représenté comme sport additionnel aux JO de Tokyo, l’idée n’a pas été reprise pour les Jeux Olympiques de 2024 organisés à Paris. Il est donc prévu la présence de quatre sports additionnels seulement, alors qu’il est possible d’en intégrer davantage. Cette décision de ne pas y intégrer le Karaté est regrettable à double-titre. D’une part, parce que le Karaté représente, en France, 250 000 licenciés, dont 35% de femmes. Cet art martial figure donc parmi les sports ayant une représentation féminine similaire à la moyenne nationale (la part des femmes ayant une licence en 2014 s’élevait à 37%). Ajouter le Karaté comme sport additionnel aux JO de Paris permettrait donc de mettre en avant les françaises karatékas, d’autant qu’elles sont multi-récompensées, notamment en 2016 avec 3 médailles d’or rapportées des championnats du monde de Linz (Autriche). Elles sont à ce jour championnes du monde en titre. D’autre part, puisque la France excelle dans…
Examen régional d’arbitrage kumité de Normandie des 08 et 09 février 2020 pour la saison 2019-202025 février 2020
43 candidats venus des 5 départements de la Ligue étaient inscrits pour tenter d’obtenir un titre départemental ou un titre régional « par un QCM de 40 questions puis l’évaluation sur la pratique ». Le niveau attendu était bien différent entre un examen pour le titre de départemental ou régional. Les résultats ont été donnés à partir de 17h30 le dimanche 09/02/2020 en présence du président de la Ligue, François FENELON. Bravo à tous pour leur investissement et leur implication. Prochaine échéance, l’examen régional kata le 8 mars 2020 à Forges les eaux. Le Responsable Régional d’Arbitrage, Hamid Ben Lahoucine