Examen de grades 5 DAN16 mars 2019
Toutes disciplines
Capto_Capture 2019-03-16_04-46-01_PM
Liste des dossiers candidats retenus.
Journée de la Femme16 mars 2019
PART_1552234365170
La commission Féminine de la ligue des Hauts de France a mis en place un stage réservé au public Féminin pour célébrer la « Journée de la Femme ». A programme, Self défense, Karaté sportif, Karaté contact et Body karaté. Toutes les 47 participantes se sont vu remettre un petit cadeau (sac avec logo HDF). Les présidents de la ZID et du département du Nord à la faveur d’une visite leurs ont remis une rose…
Champ Light Contact Aniche4 mars 2019
Full_Contact_4
Ouverture des inscriptions Champ Light Contact à Aniche. Programme
Championnat de Karaté25 février 2019
AFFICHE OFFICIELLE 2019
JO 2024 / Le Karaté à la trappe22 février 2019
Le_Maillon_faible_logo_2014
Nous sommes le maillon faible …..Et nous sommes virés ! La nouvelle est tombée ce matin, 21 février. Le Karaté ne figure pas dans la liste des sports additionnels présentée au CIO par le Comité d’organisation des JO 2024 (COJO). L’aventure olympique se finit avant même qu’elle ne commence ! Un coup très dur vécu comme une trahison de l’esprit olympique. Une surprise totale et une injustice pour beaucoup, surtout en l’annonçant avant les JO de Tokyo. Analyse et témoignages de Steven Da Costa, Gwendoline Philippe, Uygur, Horne, Horuna, Thomas… Par Ludovic Mauchien C’est un tremblement de terre, que dis-je, un cataclysme qui vient de s’abattre sur le Karaté. Un coup de massue, un coup de couteau dans le dos, un coup d’arrêt comme peu l’ont vécu ! Pour tuer un sport, on ne s’y prendrait pas autrement ! Le Karaté serait-il le mal-aimé de l’olympisme ? Il ne faut bien sûr pas tomber dans la paranoïa et la théorie du complot, mais le calendrier, la méthodologie et les choix avancés par le COJO 2024 et le CIO ont de quoi en faire perdre son latin. Pour résumer, le 21 février (aujourd’hui), le COJO devait annoncer officiellement sa liste de sports additionnels pour Paris 2024. En juin, le CIO devait la valider (ou non) puis, en décembre 2020, soit après les JO de Tokyo, ce même CIO devait officialiser ces « nouveaux » sports. Deux options se présentaient alors au COJO : donner une liste large de 8 ou 9 sports, laissant la chance à ceux…